Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
  • Français
  • English
aA - +Imprimer la page

Scoop.it Un outil de curation français

altPrésentation de Scoop.it

Scoop.it est une plateforme en ligne de curation de contenu. La curation est une expertise humaine : recherche, tri, validation, choix de contenus intéressants et pertinents par l’internaute qui enrichie ses contenus en donnant son avis, faisant des recommandations et en contextualisant. La notion de partage est importante dans cette pratique.

Le site permet à ses utilisateurs de mettre en place leur propre curation et de la partager sur internet avec les autres utilisateurs du site. Il se présente sous la forme d’un journal en ligne actualisable en temps réel.

L’histoire

  • Novembre 2010 : création de Scoop.it par deux français : Marc Rougier et Guillaume Decugis.
  • 9 novembre 2011: le service Scoop.it est ouvert au grand public et propose une série de solutions payantes pour les petites et moyennes entreprises et les associations.
  • 2012 : le service Scoop.it est lauréat du forum Netexplo qui distingue les innovations les plus prometteuses
  • Juillet 2013 : la société fait une levée de fonds de 2,6 millions de dollars auprès de Partech International, Elaia Partners, IXO Private Equity et Orkos Capital.

Aujourd’hui Marc Rougier est le président et Guillaume Decugis est le Directeur Général. Les actionnaires du site sont au nombre de 6 : Marc Rougier, Guillaume Decugis, Partech International, Elaia Partners, Orkos Capital, IXO Private Equity. Le siège de la société est basé à San Fransisco, le marché américain représente 25% de son trafic et 80% de son chiffre d’affaires. Bien que son siège soit aux États-Unis, 15 personnes travaillent encore en France, à Toulouse. Depuis 2011, 75 millions de personnes auraient visité Scoop.it. Le site totalise 750 000 utilisateurs ainsi que 7 millions de visiteurs uniques mensuels.

Scoop.it propose un modèle d’utilisation public et un modèle privé, davantage destinés aux entreprises. Cependant il est uniquement disponible en anglais pour le moment.

Fonctionnalités de Scoop.it

Le principe de Scoop.it est de créer un journal personnalisé (topic), sur un ou plusieurs thèmes intéressants l’utilisateur. Celui-ci sélectionne des articles (scoops), sur internet ou sur les topics des autres membres de Scoop.it afin de les publier dans son propre espace les mettant ainsi en avant. Ces articles peuvent être modifiés par l’utilisateur en ajoutant des tags (permettant une meilleure indexation), des commentaires, des notes de lecture ou encore en choisissant l’image d’illustration. Il est possible de relier son Scoop.it aux réseaux sociaux (Facebook, Twitter…), en plus d’être automatiquement postés sur le site, les articles peuvent être partagés. Scoop.it cherche également à construire une communauté d’intérêt commun afin de partager et de faire circuler l’information.

Le fonctionnement de Scoop.it en trois étapes

Rechercher et sélectionner des sources de veille portant sur un thème particulier défini par différents mots-clés et sources. Des outils tels que Netvibes peuvent être utilisés.

Curation de contenus : choix des pages web à partager, celles-ci remontent automatiquement sous forme de flux, selon les critères de recherche définis.

Partage de veille : Tri et partage d’une sélection des pages web remontées dans un topic.

Il existe une version gratuite et trois versions payantes.

La version gratuite offre

  • 2 thèmes
  • 2 réseaux sociaux de partage.

La version Pro

  • 5 thèmes
  • Un choix illimité de réseaux sociaux de partage
  • Un accès illimité aux statistiques
  • Des sources de contenus illimitées

La version Business offre tout ce que comporte la version Pro ainsi que

  • 15 thèmes de curation
  • Un accès aux statistiques illimité
  • La possibilité de créer des newsletters hebdomadaires
  • La possibilité de partager vos thèmes sur votre propre site internet.
  • La possibilité d’être géré par 5 administrateurs différents.
  • Programmer vos publications à l’avance.
  • Intégrer des documents à sa page (PDF, PPT, MSWord…)

Point de vue usage

Scoop.it peut être utilisé de différentes manières selon les personnes, les statuts socio professionnels ou encore les centres d’intérêts. Pour comprendre les enjeux de Scoop.it, voici une proposition de scénario avec un persona.

Le persona
Nom : MAIRE
Prénom : Agathe
Pseudo: LGuillemaux
Age: 23 ans
Statut: Etudiante en Master Communication, en alternance en tant que chargée de communication dans une institution

Pourquoi elle utilise Scoop.it ?
Venant d’un parcours en Information-Communication, elle a été sensibilisée à la veille et à la curation de l’information. Elle a décidé de mettre ces outils à profit afin de se tenir informé en matière de média, web, réseaux sociaux, publicité, tout ce qui touche aux conseils pour les recrutements et entretiens d’embauche. Cette curation lui permet d’avoir une expertise et de lui garantir une certaine culture. La curation est également un vecteur d’agrandissement de son réseau passionnés par le même domaine.

Son topic
alt

alt

Comment elle procède ?

1. Par veille et agrégateur de flux
Elle a mis en place une veille automatisée grâce à des flux RSS sur un agrégateur dédié : Netvibes. Ses sources sont variées, ce sont par exemple des blogs professionnels comme celui de Presse Citron, le Blog du modérateur, des sites de professionnels comme celui d’Adeline Lory avec Pôle documentation ou encore les flux de la presse spécialisée comme Stratégies avec une choix de rubriques (médias, tendances, création, marques) ou encore le flux actus média/net de Télérama.

Elle consulte une fois par jour le Netvibes et lit les articles qu’elle sélectionne s’ils sont pertinents pour son Scoop.it. Selon le temps dont elle dispose elle enregistre les liens dans un outil de note en ligne, ou scoop directement les articles en veillant à ce que le lien de la source soit visible mais également en ajoutant un commentaire ou des mots clés au “scoop”.

2. Par curation
Les personnes échangent des informations trouvées ou écrites par d’autres personnes, ou par elles même. Il est possible de suivre des personnes par le biais de leur topics ou encore en tapant les mots clés. Des topics dédiés ressortent et sont parfois des mines d’or en terme d’information et permettant d’alimenter son propre topic. Seul bémol, cela est chronophage mais permet d’agrandir sa liste de source et de topics à suivre.

3. Par sérendipité
Facebook, Twitter et Google+ sont de gros vecteur d’information. En parcourant les fils d’actualités il est possible de découvrir des articles tout à fait pertinents et de les inclure à son propre topic en n’oubliant pas de citer sa source ou d’y faire référence.

Bilan
Ici ce n’est qu’un des multiples scénarios possible que nous vous proposons. Les entreprises peuvent se créer de la valeur ajoutée en utilisant ce type d’outil. Ils peuvent proposer leur expertise par le biais d’un topics. Leur curation pourrait être une référence grâce au nom de l’entreprise.

Conclusion

Il existe une multitude d’outils, tels que Scoop.it. Quelques exemples d’outils les plus connus :

Feedly: est certainement l’outil qui se rapproche le plus de Scoop.it. Il permet de suivre des personnes et des thèmes, de publier sa curation sur les réseaux sociaux.

Pearltrees: principe de bulles et de sous bulles où sont triés les thèmes. Le thème général pourra être le “cinéma” et les sous bulles seront par exemple “cinéma muet”, “cinéma des années 50”. Gestion de thèmes qui n’est pas possible sur Scoop.it.

Paper-li: présenté comme un format journal, lui et Scoop.it se ressemble beaucoup. Il est possible de s’abonner aux thèmes qui nous intéressent mais aussi de “rescooper” un article.

Delicious: permet de gérer des favoris, de les classer et de les catégoriser. Il se différencie comme cela de Scoop.it qui s’attache aux articles.

Flipboard: est plus généraliste et pourrait plus s’apparenter à de la veille. En choisissant ces sources et ces thèmes, la plateforme génère un journal personnalisé.

D’une manière générale ces outils sont plutôt similaires. Selon les personnes et les utilisations, certains outils seront plus appréciés que d’autres. L’ergonomie joue également une place importante. Même si les outils souhaitent se démarquer de la concurrence, ils ont le point commun de faciliter leur utilisation grâce à un design épuré.

Laure Guillemaux, Amélie Hernandez, Marie Provost

Log In

Create an account